On a testé pour vous le Grenoble Street Art Fest

À Grenoble et depuis 3 ans le festival Grenoble Street Art fait de cette ville une galerie à ciel ouvert. A la fin de juin, pour sa 3ème édition et parmi les 55 artistes invité.e.s, l’on ne trouvait que 7 femmes en solo, binômes ou en collectif !

Mais qui sont-elles ?

Petite Poissone

Emmanuelle Petite Poissone n’a pas toujours été une artiste et les mauvaises langues disent qu’en semaine on peut la retrouver dans les couloirs de la recherche. Femme au parcours clairement « atypique », Petite Poissone colle des messages dans la ville, des aphorismes irrévérencieux, politiques remplis d’humour caustique. Rien n’est laissé au hasard, la police, le support, la surface des interventions de cette artiste se conjuguent pour vous faire sortir du quotidien, réfléchir sur l’actualité, vous donner de l’espoir ou produire des éclats de rire.

Si jamais vous ne pouvez pas vous déplacer à Grenoble, les messages de Petite Poissone se trouvent aussi à Paris, Lyon et Montpellier et si vous kiffez son travail vous pouvez toujours acheter ses livres sur sa page : http://www.petitepoissoneshop.com/

 Ciou

Artiste, peintre, illustratrice, collectionneuse, couturière, Ciou est une vraie touche-à-tout. Son parcours dans le pop art contemporain commence à un âge très jeune, et de la rencontre entre le graffiti et le lowbrow pictorialisme (mouvement d’art qui se réapproprie des codes issus des médias populaires). Son style psychédélique, expressif et fort en couleurs donne vie à des femmes et créatures surnaturelles qui évoluent dans des ambiances macabresques, douces et naturelles.

Allez voir son site, tout un univers s’ouvre à vous. Puis, si vous sillonnez en cette année 2017 des villes comme Paris, Bruxelles, Amsterdam, Tokyo ou NY, vous  aurez la chance de voir une de ses expos ! http://www.ciou.eu/

Boye d’Ekis & Boye

Rebecca Bouffigny alias Boye est une artiste plasticienne qui a investi les rues avec la peinture murale, l’affichage et l’illustration. Avec son acolyte du duo Ekis & Boye, ils se réapproprient les codes liés au graffiti, à la bande dessinée et aux arts visuels pour créer des œuvres engagées et qui participent à la promotion des cultures urbaines et de la transmission auprès des jeunes.

Pendant la troisième édition du Grenoble Street Art Fest, Ekis & Boye laissent une fresque d’un vol d’oiseau fantastique sur la façade de la Maison de la nature et de l’environnement de l’Isère.

Crewcaracha

Le Crewcaracha « troupe de cafards » est un collectif composé dans sa majorité de femmes passionnées de dessin et qui ont eu envie de réaliser il y a quelques années des projets communs. Le Crewcaracha compte plusieurs projets dont le plus connu est un ensemble de masques de différentes cultures du monde qui habillent les rues de la ville. Le projet s’est enrichi aussi des collages et des photos avec des mises en scène assez originales. https://www.facebook.com/crewcaracha/

Si vous avez raté le festival ce n’est pas grave, toutes les oeuvres sont dans l’espace public et disponibles gratuitement au regard. Ainsi, si vous passez par Grenoble, n’hésitez pas à jeter un œil, voici la carte des oeuvres : http://www.streetartfest.org/fr/carte-des-oeuvres/

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La boutique est actuellement en test, aucune commande ne sera honorée. Rejeter