Le Musée Camille Claudel : une belle découverte à une heure de Paris

Le musée Camille Claudel vient d’ouvrir ses portes : allez vite le découvrir !

Visiter le premier musée au monde dédié à Camille Claudel, c’est non seulement une plongée dans les pas de la grande sculptrice, mais aussi l’occasion d’une agréable journée à une heure de Paris.

IMG_0490

C’est à Nogent-sur-Seine, à une heure de Paris, que le musée Camille Claudel a ouvert ses portes en mars 2017.

Camille Claudel vit à Nogent avec sa famille quand, très jeune, elle démarre la sculpture, conseillée par le sculpteur Alfred Boucher. C’est lui qui lui fait rencontrer ensuite Auguste Rodin à Paris, peu de temps après son arrivée à Paris en 1881, à l’âge de 16 ans, avec le rêve de devenir sculptrice.

Mais un peu de patience. Avant de découvrir l’œuvre de Camille Claudel, le musée vous emmène sur les pas de ceux qui faisaient la statuaire à l’époque où Camille devint artiste.

Une série de salles fixent le cadre de la statuaire au tournant du siècle : à côté des garants de la tradition de la statuaire et des monuments commémorant les grands hommes, une sculpture moderne s’annonce avec Rodin et Claudel, et à qui Maillol, Bourdelle, Zadkine et Brancusi emboîtent le pas. A leurs débuts, le nu est un thème central de la sculpture. Ne manquez pas la salle qui vous montre quels sont les débats autour du nu féminin, avec l’exemple de la sculpture de Paul Richer, Tres in una qui fait la synthèse des différentes représentations du nu féminin : au centre l’idéal antique aux formes simples et équilibrées, à gauche l’Idéal de la renaissance au corps plus mince,  et à droite l’idéal des temps modernes au corps plus volumineux.

A rebours des fondamentaux, en rupture avec les conformismes, Camille Claudel développe une œuvre particulièrement originale et subtile.

Les premières salles dédiées à l’artiste à l’étage (salle 11.1), en comparant sa sculpture avec celle de ses deux maîtres, Alfred Boucher et Auguste Rodin, révèlent déjà à quel point elle s’en émancipe. Observez le superbe buste La Vieille Hélène : voyez quelle liberté dans le portrait, comme il se dégage une humanité dans cette représentation de la servante de la famille d’Alfred Boucher. De même, deux vitrines plus loin, observez la différence entre la sculpture de Camille Claudel, L’Abandon, et celles de Rodin qui l’encadrent : L’éternelle idole et L’éternel printemps. Observez en particulier la gestuelle des corps féminins.

Profitez ensuite du cœur du musée : les salles dédiées à la sculpture de Camille Claudel.

Vous y trouverez des pièces parmi les plus célèbres de la sculptrice et dans lesquelles elle déploie toute sa créativité et sa sensibilité : L’Implorante, La Valse et Les Causeuses.

 

 

 

Et avant de partir, profitez des berges de la Seine et du paysage bucolique !

Informations pratiques

Musée Camille Claudel, 10 Rue Gustave Flaubert à Nogent-sur-Seine. Arrêt Gare SNCF de Nogent-sur-Seine, à 1 heure de Paris, au départ de la Gare de l’Est. Horaires d’été : du mardi au vendredi de 11h à 18h, samedis et dimanches de 11h à 19h. Fermé le mardi en horaire d’hiver. Tarif plein/réduit 7€/4€. www.museecamilleclaudel.fr

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *