Sur les traces des pionnières dans la ville de Paris !

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Pour célébrer l’arrivée du printemps et la journée internationale des droits des femmes, La guide de voyage vous convie à 3 visites guidées les samedis 2 et 9 mars et le dimanche 10 mars.

Les femmes qui ont marqué la ville de Paris sont peu visibles dans le patrimoine. Pour conjuguer histoire et géographie au féminin, nous vous entraînons sur les traces de ces pionnières, en débusquant les marques laissées par les femmes, sur les murs et les pavés, dans les rues et les maisons. Lors de ces visites, nous irons à la rencontre de figures de femmes créatives et engagées, qui ont apporté leur pierre, les unes à l’Histoire de France, les autres à l’Histoire de l’art, au fil de trois balades dans Paris.

Les femmes artistes, côté cour et côté jardin

Autant l’expression “homme de théâtre” semble courante, autant « femme de théâtre » est plus rarement entendue… Pourtant, des femmes au théâtre, il y en a toujours eu. Armande Béjart, dans la troupe de Molière, La Champmeslé, et bien d’autres ont brillé sur les planches de la Comédie française. Mais comment devient-on comédienne ? Comment sont-elles reçues par la société ? Lors de cette visite, découvrez l’histoire de ces femmes qui ont su construire, étape par étape, la reconnaissance de leur présence scénique. Enterrées clandestinement de nuit sans que personne ne s’en émeuve, certaines, comme Rachel ou Sarah Bernhardt, ont finalement droit au XIXeme siècle à des funérailles quasi nationales !

Nous arpenterons ensuite le jardin des Tuileries à la recherche des sculptrices. La sculpture, discipline exigeante, pour laquelle on frappe, on fond, on taille, est perçue comme l’art physique et masculin par excellence. Le mythe de Pygamalion traverse les siècles et impose un modèle : l’homme est le créateur et la femme source d’inspiration. Toutefois, depuis toujours, les femmes sculptent. Elles ont, au fil du temps, conquis leur place dans l’Histoire de l’art et, au 20e siècle, enfin, leur place n’est plus soumise à condition : les sculptrices se sont enfin affranchies. Germaine Richier, Anne Rochette, Louise Bourgeois, découvrez l’œuvre de ces femmes artistes qui sont autant d’exemples de la force et de la créativité féminine.

Pendant une balade d’une durée de 2 heures qui aura lieu le samedi 2 mars de 15h à 17h, nous évoquerons ensemble les grandes comédiennes de la Comédie française et les sculptures des artistes femmes du jardin des Tuileries.

Réservez dès maintenant ici !

Les femmes révolutionnaires

Marat, Robespierre, Danton… Et pourtant non, la Révolution française n’était pas qu’une affaire d’hommes, au contraire beaucoup de femmes, célèbres ou anonymes, ont participé à tous les grands moments d’une Révolution qui a proclamé les droits de l’Homme, en oubliant ceux des femmes. Elles sont là où s’est fait la Révolution : que ce soit à la Bastille, à l’Assemblée, au Tribunal révolutionnaire jusque dans l’armée ou certaines étaient combattantes et dans le bocage vendéen. Mais savez-vous qui était vraiment Olympe de Gouges, autrice de la déclaration des droits de la femmes et de la citoyenne ? Et qui a déjà entendu parler de ces autres femmes révolutionnaires comme Théroigne de Méricourt, Manon Roland et bien d’autres ? Vous le découvrirez dans ce parcours, qui vous fera également découvrir des lieux insolites du 6ème arrondissement, liés aux droits des femmes.

Pendant une balade d’une durée de 2 heures qui aura lieu le samedi 9 mars de 15h à 17h, nous évoquerons ensemble, de Saint Germain des Prés à Notre-Dame de Paris, ces femmes révolutionnaires, artistes et engagées.

Réservez dès maintenant ici !

Les femmes du street art

Dans l’imaginaire collectif, le graffeur (et pas l’artiste, les mots sont importants) est un bad boy qui abîme l’espace urbain en agissant la nuit. Une occupation de l’espace public encore masculine. Mais si vous cherchez un peu, vous trouverez de nombreuses femmes. Il y a bien sur la célèbre MissTic et ses jeux mots de savoureux. Mais connaissez-vous aussi Kashink, street artiste de renommée mondiale ? Derrière ses énormes visages colorés aux multiples yeux qu’on voit sur ses murs peints se cache une trentenaire atypique et engagée, qui se bat pour l’égalité femme-homme. Tous les matins, elle dessine au crayon une petite moustache fine au-dessus de ses lèvres. Moustache au départ portée sporadiquement pour “jouer avec la représentation féminine” et qui deviendra rapidement un élément indissociable du personnage.

Pendant une balade d’une durée de 2 heures qui aura lieu le dimanche 10 mars de 15h à 17h, nous évoquerons ensemble, du quartier de la Butte aux Cailles au Boulevard Vincent Auriol, ces femmes révolutionnaires, artistes et engagées.

Réservez dès maintenant ici !

Suivez la guide !

Les visites sont menées par Lucie et Basma :

Lucie Groussin

Féministe de mère en fille, passionnée d’art contemporain et des questions de sexualités, journaliste de formation, Lucie aime découvrir une ville à travers ses lieux de créativité et sa vie nocturne. Ses voyages préférés ? En bande de filles !

 

 

 

Basma Fadhloun

Docteure en histoire de l’art, amoureuse de Grenade et du flamenco, Basma Fadhloun, guide conférencière diplômée depuis 2001, vous propose des visites guidées à Paris pour vous faire voyager à travers les siècles à la découverte de l’histoire des Femmes.

A lire aussi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *