Lectures de printemps

Livre recouvert de fleurs Image par pasja1000 de Pixabay

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Les beaux jours sont de retour et avec eux l’envie de se plonger dans de nouveaux livres à la terrasse d’un café ou dans un parc…
Voici mes derniers coups de cœur, écrits par des autrices qui vous feront voyager aux quatre coins du globe.

Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage de Maya Angelou

Couverture Je sais pourquoi chante l'oiseau en cage de Maya AngelouJe n’ai jamais lu de pièce de théâtre écrite par Maya Angelou, mais j’ai dévoré son autobiographie. Elle a eu une vie extraordinaire, grandissant dans le Sud des Etats-Unis, mère très jeune, compagne de lutte de Martin Luther King avant de suivre un de ses maris en Egypte puis au Ghana (raconté dans Un billet d’avion pour l’Afrique).

Dans ce premier tome, elle y fait un portrait très attachant de sa grand-mère, tout en donnant sa vision, à travers ses yeux d’enfant, du racisme profond de la société. On assiste à la construction de son caractère qui lui fera traverser toutes les épreuves, et qui donne envie de lire les tomes suivants !

Nous vous avions parlé dans cet article du documentaire consacré à Maya Angelou.

 

L’autre moitié du soleil de Chimamanda Ngozi Adichie

Couverture L'autre moitié du soleil de Chimamanda Ngozi Adichie

L’auteure nigériane a connu une renommée internationale avec son livre Americanah, très bien par ailleurs. Mais mon roman préféré reste L’autre moitié du soleil, un livre que j’ai dévoré en quelques jours. L’histoire de deux sœurs dans le Nigeria dans années 1960, entre politique, tensions ethniques et vie sentimentale. Kainene et Olanna seront séparées par la guerre du Biafra qui a déchiré le pays. On vit au rythme de la vie des sœurs et de l’actualité politique du pays qui s’entrechoquent, et j’ai beaucoup appris sur ce pays.

 

Le tour du monde en 72 jours de Nellie Bly

Couverture Le tour du monde en 72 jours de Nellie Bly

Un récit écrit à la première personne par Nellie Bly, journaliste qui s’embarque pour un tour du monde en… 1889. On a du mal à croire qu’elle a pu voyager seule à cette époque, mais elle l’a fait ! Elle voulait battre le record de Phileas Fogg, héros du livre de Jules Verne, qui sera un invité surprise dans ce livre. Au-delà de son voyage et des rencontres parfois drôle, parfois emblématiques de son siècle, ce livre permet aussi de découvrir la personnalité de l’auteure, une journaliste de terrain qui n’a jamais hésité à s’engager pour les causes qu’elle défend. Une vraie inspiration !

A écouter : https://www.franceculture.fr/medias/nellie-bly

 

Crime d’honneur d’Elif Shafak

Couverture Crime d'honneur d'Elif Shafak

C’est l’histoire d’une famille, à travers le temps et les pays. Une famille kurde qui n’a, pour son plus grand malheur, que des filles, et où deux sœurs seront séparées tout en restant liées à jamais. On apprend vite que l’une des deux a été tuée par son fils, le reste du roman alterne les flashbacks jusqu’à la révélation finale.Une histoire familiale mais ponctuée de réflexions sur l’inégalité des genres, l’immigration, la différence.

 

Terre des oublis de Duong Thu Hong

Couverture Terre des oublis de Thu Huong

Le mari de Mièn a disparu pendant la guerre. Mais 15 ans plus tard, le voilà qui revient au village, alors qu’elle a refait sa vie.C’est une histoire du Vietnam qu’on suit à travers la vie de Mièn, tiraillée entre son devoir de patriote et ses sentiments. Entre la jeune fille qu’elle était et la femme qu’elle est devenue, avec la guerre du Vietnam qui plane sur un pays qui cherche à avancer. Un livre dur, mais très fort.

 

Conseil lecture bonus

Notre corps, nous-mêmes de Mathilde Blezat, Naiké Desquesnes, Mounia El Kotni, Nina Faure, Nathy Fofana, Helène De Gunzbourg,  Marie Hermann, Nana Kinski et Yéléna Perret

Couverture Notre corps, nous-meme (ouvrage collectif)

Ne loupez pas la nouvelle édition de ce classique du féminisme. Rédigé dans une langue très accessible, il s’adresse à toutes les femmes et est un cadeau parfait pour toutes à partir de 15 ans.

Dans les années 1970, parallèlement à la lutte pour les droits sexuels et reproductifs, des militantes féministes prônent un mouvement de réappropriation, par les femmes, de leur propre corps, en diffusant à un large public les savoirs scientifiques sur le fonctionnement du corps humain en général, et la santé sexuelle et reproductive en particulier. Partant du postulat selon lequel la connaissance de son propre corps est un outil de pouvoir sur sa propre vie, le Collectif de Boston pour la santé des femmes propose une contestation radicale du pouvoir médical. Il rédige collectivement et publie en 1971 un livre intitulé Our Bodies, Ourselves. Sa traduction française Notre corps, nous-mêmes — sous-titré « écrit par des femmes pour des femmes » — parait en France en 1977. Il est réédité en 1981 puis en 1985, à 150 000 exemplaires au total, devenant ainsi l’un des best-sellers du début des années 1980. Cette initiative avait pour but de permettre au plus grand nombre de femmes de connaître leur corps et de faire des choix éclairés.

En 2016, des autrices françaises ont repris le flambeau et un nouvel ouvrage a été édité en 2020. Notre corps, nous-mêmes, dans cette version entièrement renouvelée, regroupe une somme phénoménale de témoignages, conseils pratiques, informations scientifiques et ressources en tout genre sur le corps des femmes, de l’enfance à la vieillesse. Puberté, règles, plaisir, violences sexuelles, contraception, grossesse, avortement, accouchement, ménopause, rien n’échappe à ce manuel à visée encyclopédique. De nombreuses idées pratiques et sorores parsèment cet ouvrage pour mieux s’entraider entre femmes comme cette liste de naissances alternatives : apporter un repas tout fait, faire le ménage un après-midi, emmener l’enfant plus âgé à une activité, faire les courses, s’occuper du bébé pendant une nuit pour permettre aux parents de dormir, offrir un massage postnatal et garder le bébé pendant ce temps.

Conseil lecture de Lucie Groussin

A lire aussi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *