On les appelle les grands-mères. Sur les pas des « femmes de réconfort » en Corée du Sud

Elle attend. Assise sur sa chaise, la jeune fille attend. Cela fait maintenant plus de 70 ans. Elle est une halmoni, une grand-mère maintenant. Elle attend la reconnaissance par le Japon de sa responsabilité dans l’esclavage sexuel qu’elle et des centaines de milliers d’autres femmes ont subi, pendant la Seconde Guerre mondiale. Chaque jour pendant […]

Continue Reading