Avec La Guide de Voyage, découvrez les femmes inspirantes des pays que vous visitez !

Connaissez-vous Livres de Proches ? Cette plate-forme de gestion et de partage de livres entre proches  a pour but de nous faciliter le prêt, le suivi et le retour des livres qui vous sont chers. Nous les avons rencontrés à Bordeaux et avons parlé de plusieurs de passions que nous avons en commun : le livre, le partage, l’échange. Merci à Sarah du Vinage. Un entretien à retrouver sur leur blog et ci-dessous ! 

 

Avec La Guide de Voyage, découvrez les femmes inspirantes des pays que vous visitez !

 par Sarah du Vinage

Aujourd’hui, nous vous proposons de vous évader avec Livres de Proches. Mais si nous voyagions autrement ? C’est le pari de Charlotte Soulary. Après 8 ans d’expériences dans des ONG Internationales de solidarité et une trentaine de pays visités, elle a décidé de lancer La Guide de Voyage, une association pour «rendre visibles les Femmes, vraiment absentes de nos livres d’Histoire et des musées». Son premier livre, un guide sur Paris qui met les femmes au cœur du voyage, est en ce moment en pré-vente sur Ulule. Un beau cadeau à (se) faire pour les fêtes de fin d’année. Nous, on a craqué !

Charlotte Soulary, blogueuse-voyageuse et féministe

LDP : Bonjour Charlotte, peux-tu nous raconter qui tu es et ton parcours ?

Je me définis comme « Blogueuse-Voyageuse ». J’ai eu la chance de voyager beaucoup grâce à mes différentes expériences dans des associations internationales oeuvrant dans le développement de programmes autour de la santé, de la protection sociale et de l’égalité Femmes-Hommes. J’ai aussi eu la chance de vivre dans plusieurs pays et de traverser une trentaine de pays.

Mais très vite, je me suis rendue compte que lorsqu’on visite un pays, il est difficile de s’éloigner des « autoroutes à touristes », où l’on nous présente une image édulcorée du pays. Pourtant, quand on sort des sentiers battus on découvre une toute autre réalité. J’ai notamment réalisé cela au Népal, alors que j’étais dans une zone très touristique où l’on vient pour visiter les temples. J’ai eu la chance d’y rencontrer un groupe féministe. On a parlé de droit des femmes, de menstruations et elles m’expliquaient par exemple que les femmes devaient être mises à l’écart dans une pièce fermée pendant toute la durée de leurs règles !

Je ne supportais pas la schizophrénie d’être à la fois activiste et militante chez moi et touriste « ignorante » à l’étranger. Il m’est alors apparu évident qu’il fallait faire évoluer le tourisme vers un tourisme plus conscient, ce que je trouvais peu dans les guides de voyages et encore moins sur les questions d’égalité Femmes / Hommes.

Un projet de Guide de Voyage pour mettre en avant les femmes absentes des livres d’Histoire

LDP : Qu’est-ce que La Guide de Voyage ?

La Guide de Voyage veut faire progresser l’égalité Femmes-Hommes par le voyage en fournissant aux voyageuse.r.s des outils pour voir le monde autrement. Ces outils, ce sont : des guides de voyage imprimés, des visites guidées et une plateforme web collaborative. Cette dernière par du postulat qu’on a tous des infos à partager à d’autres sur son pays, sa ville, son territoire.

Le voyage est un moment particulier, où l’on est plus curieux, ouvert d’esprit et où l’on a plus de temps. Que l’on se pose ou non la question de l’égalité des genres, il est toujours intéressant de découvrir la culture du pays que l’on visite. Aujourd’hui les réponses sont frustrantes, limitées et stéréotypées. Or, il existe une grande diversité de profils de femmes agissantes qui ont fait avancer les sociétés, l’Histoire et qui ont été au pouvoir.

Où trouver des artistes féminines dans les musées nationaux ? Comment favoriser les rencontres avec des femmes agissantes, qu’elles soient restauratrices, libraires, créatrices de lieux alternatifs ou d’associations ? Où assister à des rencontres dédiées aux questions d’égalité des genres (festivals de films, expositions…) ? La Guide de Voyage centralise l’information et la rend disponible.

Le voyage féministe est une pierre en plus dans l’éventail de plus en plus large du voyage alternatif. Mon rêve est que la place des femmes dans le patrimoine culturel et touristique reprenne ses droits auprès de l’ensemble des acteurs du voyage pour ne plus avoir à compenser son absence !

La Guide de Voyage en pré-vente via du financement participatif sur Ulule

LDP : Ton premier guide est actuellement en pré-vente, pourquoi avoir fait ce choix ?

La campagne de financement participatif sert à financer la fabrication – l’illustration, la mise en page, les corrections – et l’impression de notre guide. Le nombre d’impressions du livre dépendra du succès de la campagne. Chaque guide coûte 15€ et en le pré-finançant, vous économiserez les frais de ports !

La pré-vente est une façon de faire connaître le projet, de confirmer l’intérêt qu’il suscite et pour l’association d’avoir les fonds nécessaires à son édition. C’est aussi une belle façon d’avoir un lien avec les lecteurs, grâce notamment à leurs commentaires sur la campagne.

Ne tardez pas, la campagne aura lieu jusqu’au 8 novembre 23h59 !

La recommandation lecture de notre invitée

LDP : Quel livre aimerais-tu prêter à tes proches ?

Virginia Woolf - Une chambre à soi, le livre d’une femme inspirante choisi par La Guide de Voyage
Virginia Woolf – Une chambre à soi, un livre d’une femme inspirante choisi par La Guide de Voyage

Sans hésiter « Une chambre à soi », de Virginia Woolf. Jusqu’à maintenant, j’ai toujours préféré l’offrir que le prêter car j’avais trop peur qu’on ne me le rende pas. C’est pour cela que Livres de Proches est une super solution !

Ce livre est connu car il explique que pour être une écrivaine il faut avoir une « chambre à soi », c’est à dire une stabilité matérielle et un espace dédié, un cocon pour pouvoir écrire, raturer, être à son art. En lisant ce livre, j’ai réalisé à quel point cet espace a manqué à de nombreuses femmes à travers l’Histoire. En effet, les femmes n’avaient que rarement d’espace à elles. Par exemple du côté des peintres, beaucoup n’avaient pas d’ateliers ou avaient besoin d’un chaperon pour pouvoir aller peindre à l’extérieur. Il fallait pouvoir s’émanciper, financièrement déjà, mais aussi de la nécessité de se consacrer totalement à la vie familiale. C’est pourquoi on retrouve dans l’oeuvre de nombreuses femmes peintres des scènes intérieures, des portraits d’enfants tandis que les hommes peignaient des paysages et des couchers de soleil.

L’inégalité Femmes / Hommes a donc un réel impact sur la création. Sans compter que Virginia Woolf a une superbe façon d’amener son propos, mais pour l’apprécier, je vous conseille de lire son oeuvre…

Vous voulez en savoir plus sur La Guide de voyage, toutes les infos par ici :

Sarah, de l’équipe Livres de Proches

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La boutique est actuellement en test, aucune commande ne sera honorée. Rejeter