3 livres qui invitent au voyage : nos conseils lecture

Il y a des romans qui vous emmènent en voyage. Écrits par des femmes de trois continents, ceux-ci nous ouvrent la porte de plusieurs pays, avec leur regard singulier. Voici trois romans que nous avons mis dans notre valise.

Le choix d’Emna-Zina : No home (Titre original Homegoing), de Yaa Gyasi – Ghana/Etats-Unis

 

Un roman qui vous emmène en voyage, des côtes ghanéennes aux clubs de jazz de Harlem, des royaumes Ashanti à la ségrégation aux Etats-Unis. Le roman de Yaa Gyasi, jeune auteure américano-ghanéenne, conte les destins des descendants d’Efia et Esi, demi-sœurs, à travers les générations et invite à réfléchir à ce qu’est être noir aux Etats-Unis aujourd’hui.

Au-delà de ces histoires marquées par les fers de l’esclavage et par l’exil, ce livre, évoque avec des mots justes, la transmission, l’héritage de l’Histoire et les identités multiples.

 

 

Le choix de Charlotte : Cristallisation secrète, de Yoko Ogawa – Japon

 

 

« Je me demande de temps en temps ce qui a disparu de cette île en premier. » Voilà comment débute le splendide roman, aussi oppressant que poétique, de la grande romancière japonaise Yôko Ogawa.

J’ai mis ce livre dans ma valise en partant au Japon, ne sachant pas si j’y trouverai quelque chose qui résonne particulièrement avec ce pays inconnu, cette grande île sur laquelle j’allais débarquer. J’y ai trouvé une poésie, une humanité, une résonance avec des problématiques universelles : la mémoire, la liberté, le vivre ensemble.

 

 

Le choix de Thao : La dernière réunion des filles de la station-service, de Fannie Flagg

 

 

Vous connaissez peut-être le film culte Beignets de Tomates Vertes (Fried Green Tomatoes at the Whistle Stop Cafe), tiré du livre de Fannie Flagg ? J’ai lu son dernier livre, La dernière réunion des filles de la station-service (The All-Girl Filling Station’s Last Reunion: A Novel). On est transportée dans l’Alabama natale de l’autrice, son atmosphère fraîche et tranquille, ses villas au bord de l’eau, ses femmes au foyer insatisfaites, extravagantes et pleines d’humour.  Fannie Flagg met surtout en avant la recherche d’une lignée de femmes pionnières, modernes, prêtes à tous les défis, dans une société conservatrice en pleine mutation.

C’est un livre léger, facile à lire, et qui porte cependant un message fort : un hommage aux WAPS, (Women Airforce Service Pilots), ces femmes héroïques et méconnues, pilotes de l’Armée de l’air américaine pendant la Seconde guerre, qui ont été injustement traitées par leur hiérarchie avant de tomber dans l’oubli pendant presque un demi-siècle.

 

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La boutique est actuellement en test, aucune commande ne sera honorée. Rejeter